Collision avec une ambulance des pompiers #005

Etes-vous déjà entré en collision avec une ambulance des pompiers ?

Mon tout premier article : réaction !

Je me jetais Ă  l’eau !

Mon premier article postĂ©, j’avais le cƓur en effervescence : qui va me lire exceptĂ© mon mari 💖 et maman ?  Quelles vont ĂȘtre les rĂ©actions des lecteurs ?  Est-ce un domaine qui intĂ©resse, au final ?  Comment susciter l’attention sur un sujet qui, je vous l’accorde, est clairement craint !
J’ai Ă©tĂ© bluffĂ©e !

Laissez un commentaire !

C’est comme cela que tout a commencĂ©.  Sabine a lu mon tout premier article publiĂ© et a laissĂ© un commentaire :

« Superbe idĂ©e, j’en ai besoin il y a quelques semaines et paf 50/50 alors que c’est l’ambulance qui fonce sur mon vĂ©hicule euh pas si aimable que ça ce constat.
Bravo pour le courage d’avoir publiĂ© cet article. HĂąte de lire la suite. »

J’ai contactĂ© Sabine par mail pour en savoir plus.  Par le passĂ©, j’avais rĂ©ussi Ă  changer la donne au niveau des responsabilitĂ©s contre un vĂ©hicule des pompiers en intervention.  En inspectant le constat rĂ©digĂ©, j’avais trouvĂ© une brĂšche en faveur de mon client et obtenu la responsabilitĂ© zĂ©ro.  Peut-ĂȘtre que que le constat de Sabine le permettrait aussi ?

Qu’Ă  cela ne tienne, je l’interroge 


Les circonstances de l'accident

D’aprĂšs ce que Sabine m’en dit, sa maman rentrait chez elle et a croisĂ© une ambulance sortant de sa rue.

Bien que l’ambulance ne soit pas en intervention (toutes sirĂšnes hurlantes) – et, donc, prioritaire – la maman de Sabine s’est arrĂȘtĂ©e.  Une ambulance n’est pas un vĂ©hicule comme les autres, elle n’est pas en balade pour acheter une pizza.  Une ambulance, ça se respecte !  De toutes les façons, la rue est prioritaire de droite, la maman de Sabine doit cĂ©der le passage.

Seulement l’ambulance, quant Ă  elle, ne file pas droit !  Une seconde suffit et l’ambulance vient percuter la voiture arrĂȘtĂ©e dans le carrefour.

Selon la description des faits et sans prĂ©jugĂ©, je ne comprenais pas la raison pour laquelle la responsabilitĂ© de la maman de Sabine Ă©tait engagĂ©e, mĂȘme Ă  50 % puisque ce n’est pas elle qui est entrĂ©e en collision avec une ambulance des pompiers mais bien le contraire !

Ni une, ni deux, je sollicite son constat pour l’Ă©tudier Ă  la loupe.  Si je peux faire quelque chose pour l’aider, je tente.

Le Constat Amiable d'Accident Automobile

La premiĂšre chose que je vois, c’est ce qui a Ă©tĂ© cochĂ© dans les circonstances et cela me laisse dubitative.

Venait de droite dans un carrefour
Venait de droite dans un carrefour

C’est une belle pirouette 
 mais c’est impossible.  A moins d’ĂȘtre contorsionniste ou d’avoir le don d’ubiquitĂ©, Ă  deux, on ne peut pas ĂȘtre deux Ă  venir de droite, ni de gauche d’ailleurs !  L’un ou l’autre a buggĂ© mais bon, ce n’est pas trop grave, d’autres Ă©lĂ©ments vont nous Ă©clairer.
Je me tourne donc vers le croquis : La maman de Sabine TOURNE Ă  droite (voilĂ  d’oĂč vient la confusion) !

Le Croquis

Croquis Collision avec pompiers
Croquis Collision avec pompiers

Les lieux de la collision

Avant tout, la maman de Sabine est le vĂ©hicule A et l’ambulance est le vĂ©hicule B.  Ne connaissant pas la signalisation de l’endroit, je vais me rĂ©fĂ©rer Ă  Google Street, d’oĂč l’importance d’indiquer clairement les lieux de l’accident.

Pour vous montrer, j’ai pris l’image et l’ai faite pivoter pour ĂȘtre conforme par rapport au croquis rĂ©alisĂ©.  J’ai relevĂ© l’endroit du distributeur de pains (entourĂ© en rouge sur la photo et sur le croquis).

Google Street Collision avec pompiers
Croquis Distributeur de pains Collision avec pompiers
Croquis Distributeur de pains Collision avec pompiers

Certaine donc d’ĂȘtre au bon endroit, en naviguant sur street view, j’ai constatĂ© qu’il n’y avait aucune signalisation.  Les rĂšgles de prioritĂ© de droite sont donc d’application.  Dans ce cas, venant de la gauche par rapport Ă  l’ambulance, la maman de Sabine Ă©tait dĂ©bitrice de prioritĂ©.

C’est vrai, me direz-vous, mais elle Ă©tait arrĂȘtĂ©e ! 

Elle Ă©tait Ă  l'arrĂȘt

C’est vrai, me direz-vous, mais elle Ă©tait arrĂȘtĂ©e !  Cela m’a Ă©tĂ© affirmĂ© par Sabine !

Je suis d’accord, !  HĂ©las, sur le constat, il y a deux choses qui contredisent la version orale de Sabine :

1ïžâƒŁÂ La premiĂšre est l’absence de « coche » dans la case « à l’arrĂȘt ».

Absence de coche dans Collision avec pompiers
Absence de coche dans Collision avec pompiers

Ensuite, regardez le croquis de plus prĂšs et que voyez-vous ?

Croquis Collision avec pompiers avec flĂšche de mouvement
Croquis Collision avec pompiers avec flĂšche de mouvement

Une flĂšche qui parle

2ïžâƒŁ Comme moi, vous voyez bien la flĂšche directionnelle 
 cela sous-entend que la voiture EST EN MOUVEMENT et qu’elle TOURNE Ă  droite pour aller heurter le vĂ©hicule B circulant dans la Rue MoliĂšre !

En conclusion, pour les assureurs, il n’y a pas Ă  aller plus loin 
 la maman de Sabine EST EN MOUVEMENT, elle n’a pas respectĂ© la prioritĂ© de droite, elle est en tort dans l’accident.

Alors, pourquoi un 50/50 ?

LĂ  est toute l’astuce, selon le croquis, l’ambulance dĂ©passe l’axe mĂ©dian (le milieu de la route) alors que la voiture est vraiment au maximum du cĂŽtĂ© droit de la chaussĂ©e.  MĂȘme si elle se trouvait engagĂ©e dans la carrefour, c’est bien ce qui sauve la maman de Sabine !  Son assureur a bien dĂ©fendu ses droits en obtenant un 50/50.

En vérité

En vĂ©ritĂ©,  l’ambulancier avait fait tomber son tĂ©lĂ©phone et il s’est penchĂ© pour le rĂ©cupĂ©rer.  C’est ainsi que les accidents arrivent bĂȘtement !
Heureusement que l’ambulance a Ă©tĂ© dessinĂ©e au milieu de la chaussĂ©e !

Contrairement Ă  mes espoirs et sur la seule base recevable qu’est le constat rĂ©digĂ© par les parties en cause, le verdict 50/50 est justifiĂ©.  Pour la maman de Sabine, j’aurais tellement souhaité  Ă©viter un malus et la moitiĂ© d’une franchise.

Comment aurait-il fallu remplir le constat ?

Comment remplir le constat ?  La réponse est par ici.

Tout d’abord, 1ïžâƒŁ il est dĂ©jĂ  important de dessiner les vĂ©hicules distinguant l’avant et l’arriĂšre.  Comme ceci :

Croquis VĂ©hicules A et B
Croquis VĂ©hicules A et B

Un rectangle et un triangle, simple et efficace !

2ïžâƒŁÂ DeuxiĂšmement, la maman de Sabine Ă©tait Ă  l’arrĂȘt au moment du choc.
En cochant « à l’arrĂȘt », elle valide que son vĂ©hicule n’est PAS en MOUVEMENT.

Ă  l'arrĂȘt
Ă  l'arrĂȘt

Un point trĂšs important : ĂȘtre en MOUVEMENT peut induire une responsabilitĂ©.  Sauf situation particuliĂšre, un vĂ©hicule Ă  l’arrĂȘt ne peut pas ĂȘtre tenu responsable d’un accident.

3ïžâƒŁ En attirant l’attention sur sa position sur la chaussĂ©e (le plus Ă  droite possible), la maman de Sabine pouvait avoir l’esprit tranquille, l’ambulance des pompiers Ă©tait responsable Ă  100 % dans cette collision.

La conclusion

Il faut reconnaĂźtre que remplir un constat d’accident automobile est Ă  la portĂ©e de tous les conducteurs.   Percer ses mystĂšres et triompher de ses piĂšges, ça s’apprend.

Quand c’est ton mĂ©tier et qu’au fil des annĂ©es, tu vois passer plusieurs centaines de constats oĂč il suffirait de bien peu de choses pour que la conclusion soit JUSTE, la frustration va grandissante.  Tu n’as plus qu’une envie obsĂ©dante : Enseigner le « comment faire » !

Maintenant, c'est Ă  vous !

Ci-dessousđŸ”œ, dans les commentaires, racontez-moi votre plus grosse frustration lorsque vous avez Ă©tĂ© victime d’un accident de la circulation. 

PS : Merci à Sabine pour le partage de son expérience.  

Partage avec tes proches

6 commentaires

Laissez un commentaire